Le trac affecte la majorité des personnes quand il s'agit de monter sur scène. Mais on dit aussi que ceux qui ne ressentent aucun trac ne sont simplement pas assez investis dans leur travail. Une performance en particulier a prouvé cette théorie il y a quelques années.
Publicité
Quand Christopher Maloney entre sur scène aux auditions de « X Factor », il tremble de tous ses membres. Âgé de 34 ans lors de sa participation à l'émission britannique en 2012, Maloney révèle dans la version longue de la vidéo ci-dessous qu'il lui a fallu cinq ans avant d'oser envoyer le formulaire d'inscription, qu'il déchirait à chaque fois avant d'aller jusqu'au bout. Cette fois-ci, il s'est enfin lancé, soutenu par sa grand-mère.

Quand le grand-père de Maloney est décédé, il a emménagé chez Pat, sa grand-mère, afin de s'occuper d'elle. Elle est devenue sa plus grande fan et la raison pour laquelle il a finalement auditionné, comme il l'explique dans la vidéo. Maloney a dédié cet instant à son grand-père en choisissant d’interpréter la chanson de son enterrement, « The Rose » de Bette Midler. Après quelques instants inquiétants où il semble que le candidat sera incapable de chanter en public, il met temporairement ses nerfs de côté pour s'exprimer en chanson.

Sa voix remarquable est accueillie à bras ouverts par les juges, qui le font unanimement passer à la prochaine étape. Maloney ira jusqu'à la finale de la saison, où il finira en troisième place, selon HELLO! Magazine, après avoir chanté « What A Feeling » d'Irene Cara.