Grâce à la technologie digitale, les actions policières sont enregistrées plus souvent que jamais. Fréquemment, il s'agit d'enregistrements à la main faits par des téléphones portables ou appareils photos de témoins présents sur place, mais beaucoup de ces images sont prises par mandat pour s'assurer que les officiers font leur travail correctement. Le Département de Police de Denver, au Colorado, travaille dur pour réformer sa force de police en réponse au manque de confiance du public envers la police à la suite de nombreux cas odieux de brutalité policière et d'abus de pouvoir dans tous les États-Unis. Le Lieutenant James Medina est un policier de Denver qui a été frappé de plein fouet par ces réformes.
Publicité
Il y a un peu plus d'un an, le Lieutenant James Medina du Département de Police de Denver fut pris en flagrant délit par les caméras de surveillance en train d'utiliser un excès brutal de force physique sur une détenue en garde à vue. La femme en question, Seryina Trujillo, avait été arrêtée pour s'être apparemment interposée lors de l'arrestation de son petit ami. Elle avait craché au visage d'un officier et donné un coup de pied au visage du Lieutenant Medina avant d'être mise en état d'arrestation. Après avoir été emmenée à un petit commissariat où elle fut placé en garde à vue, elle fut victime des évènements de la vidéo ci-dessous. Le Lieutenant Medina demande à Trujillo d'enlever sa ceinture et ses chaussures, et quand elle résiste, il se met à lui enlever de force. Le Lieutenant Medina plaque Trujillo contre le banc et écrase son genou contre le cou de la détenue, provoquant une perte de conscience chez Trujillo.

On entend plusieurs fois le Lieutenant ordonnant à Trujillo de ne pas le mordre dans la vidéo, mais l'agressivité et le manque de coopération de la détenue ne devraient pas excuser la multitude d'erreurs qu'a commises Medina. Dans la lettre ordonnant le licenciement de Medina, le Directeur de Sécurité explique que « le Lieutenant Medina a montré un manque crucial de jugement en prenant la décision d'enlever de force la ceinture et les chaussures de Mlle Trujillo sans demander de l'aide aux autres lieutenants sur place, et cette mauvaise décision a mené à un usage inapproprié de force quand le Lieutenant Medina a attaqué physiquement Mlle Trujillo et l'a mise dans une position où elle risquait grandement d'être blessée ou de mourir prématurément. » Même le Sergeant Glenn Mahr de la Commission d'Examen du Département de Police de Denver, qui trouvait que le Lieutenant Medina avait usé d'une quantité acceptable de force physique face à l'agressivité de la jeune femme, a sévèrement condamné le choix du Lieutenant d'amener son arme à feu dans la cellule de détention avec lui où Trujillo aurait très bien pu la lui prendre.

Un des éléments les plus perturbants de cette vidéo est le sentiment d'amertume et le désir de vengeance qu'on peut entendre dans les dires du Lieutenant Medina quand il se plaint que Trujillo lui a donné un coup de pied au visage et a craché au visage d'un autre officier. Ceci se produit après son agression brutale qui mis la jeune femme en danger. « Je sais ce que vous avez fait, vous avez craché sur un officier, vous m'avez mis un coup de pied au visage, et vous avez essayé de me mordre », dit-il, avec un ton qui ferait penser à un enfant qui va tout raconter à sa maîtresse. Un lieutenant de police sait très pertinemment qu'il est presque habituel d'avoir affaire à de la résistance lors d'arrestations et de confrontations. Un vétéran ayant passé seize ans à l'armée, qui plus est, devrait clairement savoir cela et ne devrait pas avoir à mettre en péril la vie d'une détenue en enfreignant les règles afin de délivrer individuellement une sorte de punition. Le Lieutenant Medina n'a pas reporté ce qui s'était passé et n'a demandé aucune aide médicale pour Trujillo, ce qui semble le désigner très clairement comme un homme coupable qui voulait cacher ses transgressions.

Le Lieutenant Medina a été licencié en début 2015.

Que pensez-vous de cette altercation et de ses conséquences ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.