Mandie Hendershot, une infirmière de nuit de la salle d'urgence, a laissé son fils de 11 mois à la charge de ses parents pour se permettre le repos dont elle avait besoin, mais quand elle s'est réveillée, elle a dû faire face au pire cauchemar de toute mère.

Publicité
Meta et Kyle Hendershot, les grands-parents, avaient emmené le bambin, Jaxon Taylor, à l'église le 5 septembre, avec une autre fille et petit-enfant, selon KFOR-4. Quand ils sont rentrés à la maison cet après-midi-là, Jaxon a été oublié dans leur SUV, où il a été retrouvé mort deux heures plus tard.

La température de milieu de journée atteignait environ 35 degrés Celsius ce jour-là à Chickamauga, dans l'État américain de la Géorgie, et le shérif du Comté de Walker a dit à CNN que la « température dans un véhicule clos peut atteindre 55, voire jusqu'à 77, degrés Celsius (131 à 172 degrés Fahrenheit) en seulement 15 minutes ».

L'enquête n'est pas encore officiellement close, mais aucune procédure pénale n'a été lancée. « Il y a eu un manque de communication entre les trois adultes. Ils ont chacun cru qu'un autre avait amené l'enfant à l'intérieur pour le mettre au lit. Il n'ont pas communiqué qui prendrait l'enfant en sortant », le shérif Wilson a dit à CNN.

Le rapport de police, détaillé par l'Atlanta Journal-Constitution, résume ce qu'il s'est passé :

En arrivant à la maison, Meta Hendershot aurait ouvert la porte de la voiture du côté de Jaxon, puis serait entrée pour déposer le reste des objets. En entrant dans la maison, elle a entendu la portière de la voiture se fermer.

Kyle Hendershot avait récupéré les objets du coffre de la voiture, avant de prendre le chien et l'emmener en promenade. À son retour, il a rejoint sa femme pour une sieste.

L'autre adulte et son enfant seraient repartis peu de temps après être arrivés à la maison.

C'est seulement quand la mère s'est réveillée à 17 heures que tout le monde a réalisé ce qui était arrivé. L'infirmière expérimentée a couru vers la voiture et a tenté de réanimer son enfant, en vain. Les ambulanciers n'ont pas pu faire mieux, selon WTVC-2, chaîne affiliée à ABC News. Le décès de Jaxon a été annoncé à l'hôpital.

Une autopsie a confirmé que Jaxon est mort d'hyperthermie, malgré le fait que d'autres tests toxicologiques sont encore en cours, selon WRCB-3. En attendant, la famille lutte à gérer la perte de l'enfant.

Les nouvelles, qui ont été répandues très rapidement, ont rendu un deuil privé impossible, et de nombreuses personnes ayant vu les nouvelles accusent les grands-parents. Mandie Hendershot a répondu en écrivant le post ci-dessous sur son mur Facebook le 7 septembre, exprimant son chagrin mais spécifiant aussi ses sentiments à ce sujet.

It is very widespread news at this point that my son died on Saturday, September 5th at 11 months and 8 days old. There...

Posted by Mandie Hendershot on Monday, September 7, 2015

« C'est un fait bien connu à présent que mon fils est mort samedi 5 septembre à 11 mois et 8 jours. Il y a eu de nombreux articles et diverses histoires. Je n'étais pas là, et il était sous la charge de ses grands-parents, mes parents. Sa mort était un évènement terrible et tragique qui a dévasté beaucoup d'entre nous. Mon fils avait les deux meilleurs grands-parents que tout bébé pouvait avoir le long de sa courte vie. Ce sont ces grands-parents qui étaient là pour mon long travail de 23 heures. Ce sont ces grands-parents qui le prenaient quelques soirs de week-end et marchaient avec lui des heures quand il avait la colique et était inconsolable. Ce sont ces grands-parents qui l'ont regardé se retourner, se redresser, ramper et se mettre debout pour la première fois. Ces personnes l'ont porté et aimé quand il était malade, fiévreux ou malheureux. Ce sont ces personnes qui pouvaient le faire sourire et rire quand personne d'autre ne le pouvait. Ils étaient là pour lui chaque jour de sa vie, et mon fils les aimait inconditionnellement de la même manière qu'ils l'aimaient. Ce qui est arrivé est terrible, il n'y a rien à dire là-dessus. Mais qui parmi nous n'a jamais fait une erreur, une erreur si horrible qu'on pensait que personne ne nous pardonnerait ? Qui n'a pas été jugé, n'a pas été craché dessus et haï ? Puisque chacun d'entre nous a fait des choses terribles et infligé de la douleur immense à d'autres, qui, mis à part Dieu, a le droit de condamner ? Je vis plus de douleur que quelconque autre être humain, mais je choisis de relâcher ma haine et mes revendications. Je me remémore mon garçon adoré avec de l'amour et du chagrin, et l'aimerai toujours. »

Avec les jours qui passent, la page Facebook de Hendershot est continuellement remplie de photos et de vidéos de son fils.

I miss you every second of the day, sugar bear, with a pain so strong I feel I'll crack in two. My life feels over when...

Posted by Mandie Hendershot on Thursday, September 10, 2015

« Tu me manques chaque seconde de la journée, mon ours en sucre, avec une douleur si forte que j'ai l'impression d'être sur le point de me briser en deux. Ma vie semble finie quand elle ne faisait que commencer quand tu es arrivé. Maman avait encore besoin de toi, ce monde est un lieu terrible sans toi. »