Avec toutes ces personnes aventureuses qui osent abandonner leurs anciens logements pour la mode des micro-maisons, on voit de plus en plus d'articles et de vidéos sur le net au sujet de ces structures aussi atypiques qu'inventives. C'est devenu tout un mode de vie grâce aux nombreux exemples qui existent partout. Mais il est souvent difficile de concevoir un tel changement en n'ayant que de brefs clins d'œils des systèmes de transformation des maisons en question. C'est pourquoi le musée de la ville de New York (« Museum of the City of New York ») a lancé en 2013 une exposition dédiée à la vie en miniature.

Publicité
Intitulée « Faire de la place : De nouveaux modèles pour accueillir les New Yorkais » (« Making Room: New Models for Housing New Yorkers »), l'exposition est spécifiquement orientée vers le marché immobilier de la métropole américaine, grâce à l'intervention du Citizens Housing & Planning Council, une ONG locale dont le but est de trouver des solutions aux problèmes de logement dans cette ville à la densité problématique.

Cela dit, le projet s'inspire également de nombreux autres designs architecturaux créés autour du monde, selon le musée de la ville de New York. Le plat de résistance de l'exposition est une réplique totalement fonctionnelle d'un concept de micro-appartement de 30 mètres carrés ; une taille pas tout à fait légale à New York, selon le site du musée, mais qui l'est absolument ailleurs (Paris inclus, où la taille minimale légale pour la location d'un appartement est de neuf mètres carrés, selon PAP.fr).

Dans la démonstration des éléments du micro-appartement, la femme dans la vidéo ci-dessous révèle de nombreux usages inattendus pour ses meubles, dont beaucoup s'avèrent être convertibles selon le besoin. Elle commence par son lit, qui est en réalité un lit de mur de Murphy (ou lit escamotable) et qui laisse la place non seulement à un canapé, mais aussi une petite étagère qui reste horizontale à tout moment. Deuxième révélation, une petite table assortie au canapé qui cache jusqu'à quatre petits sièges qu'on peut sortir pour accueillir des invités, ou tout simplement pour avoir quelques repose-pieds en regardant la télévision. Cette dernière cache également un secret, car la partie du meuble sur lequel elle est accrochée est amovible et roule latéralement, donnant accès à une étagère luxueuse pour garder des verres à pieds, par exemple.

La vidéo montre de nombreuses autres astuces ingénieuses comme une chaise qui devient un escabeau, ou une table et une étagère qui s'encastrent ensemble sous le comptoir de la kitchenette. Les sièges de la 'salle à manger' se replient pour s'accrocher au mur quand ils ne sont pas nécessités. Enfin, une combine réellement indispensable : l'armoire de cette exposition, qui contient à la fois plusieurs tiroirs et une penderie pour cintres. Celle-ci est en hauteur et peut être abaissée avec une poignée pratique et ergonomique. Cette technique permet un maximum de rangement dans un meuble qui se sert pleinement de tout son espace. N'oublions pas la table à repasser qui en fait partie, ajoutant un avantage supplémentaire à ce placard déjà bien efficace.

Les meubles multifonctions sont une nécessité absolue pour les micro-maisons, où le manque de place oblige à trouver des objets qui peuvent se convertir pour remplir plusieurs rôles, selon le besoin. Le plus génial dans cette exposition, c'est le fait que la majorité des meubles dans cette démonstration sont fournis par l'entreprise Resource Furniture, qui vend les mêmes exemplaires, ainsi que d'autres objets similaires, aux particuliers sur son site web. Beaucoup des produits de Resource Furniture sont non seulement convertibles, conçus afin d'accommoder des espaces restreints, mais aussi créés à partir de matériaux recyclés, satisfaisant aussi ceux qui souhaitent vivre en harmonie avec la nature – tout en restant chic.