La tante de Marissa Williams pensait faire une bonne action en laissant Williams emménager chez elle. Mais elle ne se serait jamais attendue à avoir invité une criminelle potentielle. AL.com déclare que la jeune femme de 19 ans, vivant à Fosters, dans l'État de l'Alabama, avait une présence très active sur les réseaux sociaux en printemps 2014, créant des problèmes dans son foyer.

Publicité
Découvrant que Williams avait tendance à fréquemment inviter des inconnus, qu'elle rencontrait sur Facebook, à la maison, sa tante a décidé de prendre des mesures afin d'apprendre une leçon à sa nièce au sujet des dangers des réseaux sociaux, selon AL.com. Le site web Enough Is Enough indique que plus de 2 300 américains ont été arrêtés en 2010 dans des cas où ils se seraient servis de l'Internet afin d'agresser sexuellement des mineurs. Le site indique également que 29% des relations de crimes sexuels sur Internet seraient initiées sur des sites de réseaux sociaux.

Afin d'en apprendre un peu plus sur la vie secrète de Williams, sa tante a créé un faux compte sur Facebook, du nom de "Tre 'Topdog' Ellis", et a initié une conversation avec la jeune femme. Elle reçut un choc quand cette dernière lui proposa des relations sexuelles en échange d'un paiement de 50 dollars pour payer sa ligne téléphonique, selon AL.com.

Quelques jours plus tard, AL.com affirme que la nièce de la femme aurait demandé à "Ellis" d'assassiner cette dernière, ainsi que son mari, son enfant et le chien. Elle aurait suggéré à son interlocuteur de venir prétendre de la kidnapper et de tuer sa famille si elle tentait de s'y opposer. Armée de ces preuves, la tante de Williams n'a eu d'autre choix que de dénoncer celle-ci à la police. Sa nièce aurait admis son complot mais déclaré selon AL.com qu'elle ne comptait pas faire tuer qui que ce soit. Elle fut malgré tout appréhendée par les autorités.